Les Bisons blancs

couv-bisons

Dans le far west américain du milieu 19e siècle, territoire hostile et sauvage où seules quelques têtes-brulées se risquent, un jeune aristocrate français accompagné d’un aventurier coureur des bois se lance à la recherche de sa bien-aimée capturée par les Apaches.

Au large des côtes de l’Équateur, un capitaine de goëlette vient à la rescousse d’un pêcheur de perles à qui l’on veut enlever sa promise.

En Californie, un enfant abandonné devenu jeune homme à l’âme noble se voit disputer sa compagne par un bandit…

Héros solitaires et pétris de valeurs, bandits aux visages disgracieux, indiens inquiétants, fascinante immensité de l’ouest américain : ces trois récits de Gustave Aimard, emblématiques de l’œuvre de l’auteur, portent en eux tous les ingrédients qui feront le succès des westerns d’Hollywood.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s